5 conseils avisés pour mieux acheter chez les grossistes du prêt à porter

December 8, 2017

 

5 conseils avisés pour mieux acheter chez les grossistes du prêt à porter

 

Ce n’est plus un secret depuis bien longtemps, les quartiers de grossistes sont un monde à part entière, voire une véritable jungle pour les non-avertis. Les « codes », les usages, les façons de procéder sont totalement différentes par rapport au commerce pour les particuliers. Le but ici est donc de vous aider à y voir plus clair, et de vous donner des conseils pour que vos achats chez les grossistes se déroulent dans les meilleures conditions possibles.

Voici cinq conseils avisés pour mieux acheter chez les grossistes :

 

Préparer un budget d’achat

 

Ce premier conseil est plus qu’essentiel, il est indispensable ! Pour atteindre vos objectifs financiers, il faut préparer votre visite chez les grossistes, et cela commence par le budget. Vous devez déterminer quel budget allouer à chaque catégorie de produits. Les achats de vestes, les t-shirts, les pantalons, les chaussures, les maillots de bain etc., doivent être judicieusement planifiés.

Chez un grossiste il peut être tentant d’acheter de trop grandes quantités, surtout si les prix sont dégressifs et particulièrement avantageux. Ne succombez pas à la tentation, il est très important de vous en tenir à votre plan de gestion des stocks, et un stock trop grand pourrait vous rester en partie sur les bras.

À l’inverse, les peurs d’avoir un stock trop grand, ou que les produits ne se vendent pas, ou de dépasser votre budget, peuvent vous inciter à acheter trop peu. Soyez vigilants, car un stock trop petit pourra vous empêcher d’atteindre vos objectifs financiers. De plus, une rupture de stock n’est jamais très agréable !

Notez sur des bons de commandes pour mieux contrôler vos achats sur le terrain. Voici à disposition pour vous un bon de commande que vous pourrez utiliser.

 

La technique du test : ou comment savoir si un produit va se vendre ou non ?

 

Pour savoir si un produit va fonctionner ou non, rien de tel que de le tester dans les conditions réelles du marché. Pour ce faire, vous pouvez acheter certains produits en toutes petites quantités (4 ou 5 pièces par exemple), et les mettre en vente dans votre magasin. Vous pourrez ainsi faire votre propre « mini » étude de marché avec vos clients, qui sont finalement les plus importants. Et si le produit se vend bien, vous pourrez alors effectuer un réassort de ce produit auprès de votre grossiste. Quant au choix des produits à tester, faites confiance aussi à votre intuition. Essayez de « sentir » la tendance, et de tester plusieurs matières, couleurs, tissus, coupes etc. Si vous avez fait un mauvais choix et que l’un des produits ne se vend pas, le fait de l’avoir testé avec une petite quantité limitera les dégâts.

Il faut également glaner le plus d’informations possible sur le marché. On ne peut pas tout savoir à l’avance, et le feeling, aussi bon soit-il, a ses limites. N’hésitez pas à demander à vos clientes quels modèles leur plaisent le plus, à tenter de cerner leurs goûts et leurs préférences, et à observer leurs habitudes d’achat.

Négocier

 

Chez les grossistes, il faut TOUJOURS négocier ! N’hésitez pas à systématiquement discuter les prix des produits qui vous intéressent, tout simplement parce qu’ils s’y attendent et qu’ils y sont préparés. Cela peut paraître un peu « cliché », mais c’est bel et bien la réalité. Alors qu’en tant que consommateur particulier, on a tendance à hésiter à négocier, parce que « cela ne se fait pas », chez les grossistes c’est un usage, ils fonctionnent tous comme cela. Les prix proposés sont volontairement plus élevés que les prix auxquelles ils sont prêts à vendre leur marchandise ; ils ajoutent dès le départ une marge supplémentaire pour la négociation.

Il est aussi très important que vous entamiez les négociations dès le premier contact. Si vous comptez ensuite vous réapprovisionner régulièrement chez un grossiste, le premier contact est essentiel et le fait de négocier dès le premier achat vous permettra d’instaurer une relation commerciale stable et de confiance, et cela incitera le grossiste à vous proposer des tarifs plus avantageux lors des rencontres suivantes.

 

Communiquer avec les grossistes

 

Toujours dans l’objectif d’avoir le plus d’informations possibles sur le marché, mais aussi dans la continuité d’instaurer une relation commerciale fiable et durable, n’hésitez pas à parler avec votre grossiste et à lui poser un maximum de questions. Par exemple, vous pouvez lui demander quels produits il vend le mieux à ses clients dans un pays ou une région en particulier, ou encore quelle est la couleur ou le tissu qui marche le mieux cette année etc.

Les rencontres avec un grossiste sont souvent très conviviales ; il peut même parfois leur arriver de vous proposer une tasse de café. Acceptez là sans hésiter, et profitez-en pour instaurer le dialogue avec votre interlocuteur. Votre grossiste vous donnera toutes les informations que vous lui demanderez sur le marché, ce qui se vend ou non etc. pour la bonne et simple raison que ça ne peut que lui apporter des avantages, comme, entre autre, celui de vous aider à choisir quels produits vous achèterez éventuellement chez lui.

 

Observez tout, partout, en permanence !

 

Rien qu’en regardant autour de vous, les quartiers de grossistes sont des mines d’or d’informations ! Observez tout ce que vous pouvez autour de vous. Quelles sont les couleurs, les matières, les types de vêtements mis en avant ? Observez également, chez le grossiste, ses colis : vers quels pays ou régions expédie-t-il le plus ? Qui sont ses clients ?

Observez également les carnets de commandent très souvent disposés sur le comptoir, les fax, les prises de notes téléphoniques etc. Oui, il faut oser regarder « par-dessus leur épaule », certains vous laisseront volontiers faire, et vous pourrez ensuite leur poser des questions sur leurs ventes et leurs clients. C’est, encore une fois, une méthode qui peut paraître peu orthodoxe et malpolie, mais pas du tout ! Cela fait partie du jeu, les grossistes ont l’habitude de cela et c’est d’usage courant. Dans le cas contraire, ils ne laisseraient tout simplement pas leurs carnets de commande en évidence.

En résumé

Pour mieux acheter chez les grossistes, il faut que vous ayez un maximum d’assurance. Préparez-vous avant d’y aller en faisant votre budget d’achat, et ensuite, le client – c’est-à-dire vous – est roi ! Profitez de cette « caverne d’Ali Baba » d’informations pertinentes et en temps réels sur le marché et ses tendances, osez poser des questions et observez tout ce que vous pouvez sur leurs ventes, leur fonctionnement, les produits qu’ils choisissent de mettre en avant etc.

Enfin, instaurez une relation commerciale solide, conviviale et basée sur la confiance, qui s’inscrira dans la durée et qui facilitera grandement vos échanges commerciaux futurs.

Bons achats !

Jonathan de Shopitex.com

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square